Networks & Collaborations

Réseaux européens, Collaborations internationales:

Collaborations nationales (ANR, GDR, ...) :

  • Projet ANR "Gravitation quantique à boucles : limites aux faibles énergies et couplage aux champs de matière". Responsable de l'équipe de Tours : K. Noui.
  • Projet ANR FOG "Flots et Opérateurs Géométriques" ANR-07-BLAN-0251-01.  Responsable de l'équipe de Tours : A. El Soufi.
  • Projet ANR MINIMALES "Surfaces minimales, applications harmoniques et cmc-surfaces dans
    les variétés homogènes" ANR-BLAN07-3_188702.  Responsable de l'équipe de Tours : M. Traizet.
  • Projet ANR MICA "Mouvements d'Interfaces, Calcul et Applications". Coordinateur scientifique du projet : Antonin Chambolle  (CMAP -Centre de Mathématiques Appliquées de l'Ecole Polytechnique, CNRS UMR 7641), Responsable de l'équipe de Tours: G. Barles.
  • Projet ANR "Systèmes intégrables avec bords : Structures algébriques et fonctions de corrélation".
    Responsable: Pascal Baseilhac (LMPT Tours). Laboratoires impliqués: LPTM Cergy-Pontoise; LPTA Montpellier; ENS Lyon
  • Projet ANR "Solitons de types noeud et vorton dans la théorie de jauge". Responsable: Michael Volkov (LMPT Tours).
  • Le GDR "Physique Subatomique et Calcul sur Réseau". Contact à Tours : Stam Nicolis.
  • Le laboratoire est associé au GDR "CHANT" (GDR 2900 - "Equations Cinétiques et Hyperboliques : Aspects Numériques, Théoriques, et de modélisation"). Contact à Tours : Guy Barles.
  • Le Pôle numérique CNRS "simulation numérique en relativité générale et théorie des champs" :

    Le laboratoire fait partie d'un pôle numérique CNRS auquel participe également l'Observatoire de Meudon. Cette collaboration a pour but de développer des méthodes numériques permettant de résoudre, grâce a l'informatique, les équations complexes intervenant aussi bien en relativité générale qu'en théorie des champs. Des méthodes efficaces et précises ont été mises au point depuis de quelques années. Elles ont en particulier permis de calculer des configurations relativistes de trous noirs binaires, calculs ayant des répercussions importantes dans le contexte de la détection prochaine des ondes gravitationnelles. L'aspect théorie des champs est plus jeune mais les premiers résultats sont déjà très prometteurs.

Collaborations régionales :

  • Le PPF CASCIMODOT : Pour favoriser des interactions pluridisciplinaires et renforcer une collaboration entre les universités d'Orléans et de Tours, un plan pluri-formation (PPF) vient d'être créé sur le thème "modélisation et simulation numérique". Il a pour responsables Stéphane Cordier à Orléans et Guy Barles à Tours.